Paradis, Les Fastes Du Gout, Ou Les Nouveautés Du Jour: Feuille Hebdomadaire (1769), 2nd volume

[p. 4]

Six sonates à deux violons & basse qui peuvent s’exécuter sur la mandoline, dédiées à S. A. S. Mgr. le Duc de Chartres, par Valentin Roeser, musicien de S. A. S. Mgr. le Duc d’Orléans, oeuvre III; prix 7 liv. 4s. A Paris chez l’Auteur, rue Fromenteau, vis-à-vis la place du Louvre, chez M. Lamy, Horloger, & aux adresses ordinaires de Musique. A Lyon, chez M. Castau. Il ne faut pas confondre cet ouvrage avec les grandes fymphonies que M. Venieri a publiées Tous le nom d’ouvre III de cet Auteur.

§6. Recueil de douze petits airs. de chants connus, des plus à la mode, avec deux différens accompagnemens de mandoline pour ceux qui voudront l’accompagner, dédié à M. le Marquis de Signarac, par M. Pietro Denis. A Paris chez l’Auteur, rue Poissonnière, à la porte cochère en face de la croix de fer; & aux adresses ordinaires de Musique. L’Auteur donnera tous les trois mois un nouveau recueil.

[p. 52]

Le musicien augmentera encore l’énergie de ces fons par l’emploi heureux des différens instrumens ; mais cette ressource est aujourd’hui.

[p. 53]

bien négligée. Le violon est devenu le Roi, disons plutôt, le tyrạn des autres instrumens, & a banni de nos concerts les luths, les guittares, les mandolines, dont les sous pincés & fautillans font si propres à peindre la légereté & l’allégresse. Peu s’en faut mêipe que la fûte traversière, poursuivie par ce despote, n’abandonne le petit coin qu’elle tient encore dans les concerts choisis.

[p. 147]

§. 126. Seconde partie de la methode pour apprendre à jouer de la mandoline fans maî-

[p. 148]

tre, avec des variations sur douze airs de la Comédie Italienne, & six menuets pour danser six allemandes, & un prélude d’Arpegio sur chaque ton de Musique , par M. Pietro Denis, prix 9 liv.

[p. 339]

MUSIQUE

Instrumens à cordes gradués.

§. 290. Mr. Turpin, Organiste de la Cathédrale d’Amiens, & le sieur Gosset, Luthier de cette Ville, dans la vue de donner plus de justesse aux Instrumens à corde, dont le manche est divisé par des travers, comme la Guitarre, la Mandoline, le Pardessus de Viole, ont imaginé de former cette division par le moyen d’un Sonomètre. Ils ont en conséquence, d’après le systeme de Mr. Sauveur ; & d’après les observations de nos plus grands harmonistes, calculé géometriquement les distances & les intervalles , qui se trouvent d’un son à un autre , sur une même corde tendue.