Anonymous, Le prix des talens